Nous utilisons de nombreux appareils fonctionnant avec des piles ou des batteries.

que faire de ces pilles et batteries en fin  de vie ?

 

 Savez-vous que leurs composants peuvent être réutilisés ou valorisés ?

OBJET : mise en place de la collecte des piles et accumulateurs

 

La collecte sélective permet de détourner de l’enfouissement un grand nombre de matières résiduelles et de les recycler en les orientant vers des filières appropriées afin qu’elles soient valorisées et retrouvent une seconde vie.

 

poubelles.pngAfin de prévenir et réduire la production de déchets,  les membres du S.I.C.T.O.M. de Chénérailles ont choisi une solution adaptée à l’élimination des piles et accumulateurs en contractualisant avec l’éco-organisme COREPILE* qui organise à titre gracieux la collecte et le recyclage des piles et accumulateurs usagés.

 

Pour une meilleure efficacité, la mise en place de ce service requière la collaboration de la commune, qui accepte de s’associer à cette opération en tant que point de collecte de proximité.

 

Un point de collecte sera mis en place, le S.I.C.T.O.M.fournira un petit bac pour le dépôt des piles et accumulateurs usagés des habitants.

 

*COREPILE : est une organisation dédiée et mutualisée de collecte et de recyclage pour les piles et accumulateurs portables du marché français.

Aujourd’hui, COREPILE est la première filière française de collecte et recyclage de piles et accumulateurs, avec un réseau de plus de 32 000 points de collecte et plus de 7.900 tonnes collectées.
www.corepile.fr     

Et n’oublions pas le tri des journaux, revues, bouteilles, bocaux, pots en verre et tout ce qui est plastiques, boites et bidons métalliques, briques alimentaires…